Ministère des Sports et de l'Education Physique du Cameroun lundi 25 septembre 2017

FAQ FORUM WEBMAIL

Inspection Générale des Services

L’Inspection Générale des Services est une structure du Ministère des Sports et de l’Education Physique (MINSEP), logée au sein du Cabinet du Ministre à qui elle rend compte directement. Elle est animée depuis mars 2009 par Mme AMUGU née ABENA EKOBENA Appoline Marie, Professeur d’Education Physique et Sportive et sociologue.  Elle est assistée de deux Inspecteurs des Services, Messieurs KOULAGNA Belmont, Professeur des Lycées d’Enseignement Général, et BELLA Evès, Professeur Certifié d’Education Physique et Sportive. Cette structure dispose en permanence, d’un nombre opérationnel d’agents publics qui concourent au quotidien à l’accomplissement de ses missions, avec faculté de réquisitionner tout personnel du ministère en cas de nécessité.

De manière spécifique, l’Inspection Générale des Services est un organe d’audit, d’évaluation et de conseil au sein du MINSEP dont les missions se déclinent autour des actions suivantes :

-l’é valuation des performances des services par rapport aux objectifs fixés, en liaison avec le Secrétaire Général ;

-le contrôle interne et l’évaluation du fonctionnement des services du Ministère, ainsi que des services rattachés ;

-l’information du Ministre sur la qualité du fonctionnement et du rendement des services ;

-l’évaluation de l’application des méthodes techniques et d’organisation et méthodes ainsi que de la simplification du travail administratif, en relation avec les services chargés de la réforme administrative ;

-la mise en œuvre de la stratégie de lutte contre la corruption.

Ces missions assignées à l’Inspection Générale des Services concourent à l’amélioration de la qualité des prestations servies aux usagers. Leur mise en œuvre permet de veiller sur la célérité dans le traitement des dossiers administratifs, d’améliorer aussi bien la gestion des finances publiques que les ressources humaines et matérielles du MINSEP. Dans le cadre de la pratique de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et les détournements des deniers publics sous quelque forme que ce soit, rentrent également dans le champ des compétences de l’Inspection Générale des Services.

 

Dans l’exercice de ses prérogatives, plusieurs activités sont menées par cette structure. Il s’agit entre autres :

-des campagnes de sensibilisation visant la vulgarisation des bonnes pratiques de gestion des hommes et des biens de l’Etat (la bonne gouvernance);

-des missions d’évaluation et de contrôle des services de l’administration centrale, des structures déconcentrées ainsi que des services rattachés ;

-du contrôle de la gestion des budgets spéciaux et des infrastructures sportives;

-des contrôles inopinés dans les services.

Pour cet exercice, des projets majeurs en cours de finalisation à l’Inspection Générale des Services  se présenteront comme suit :

1) l’évaluation et le contrôle des services centraux, déconcentrés et rattachés. Cette opération sera effective dès le second semestre de l’année en cours, les principaux responsables venant d’être mis en place. Chaque mission de contrôle et d’évaluation sera sanctionnée par la rédaction d’un rapport, assorti des hypothèses d’actions spécifiques pour des améliorations à la carte.

2) L’organisation des campagnes communicationnelles de sensibilisation en relation avec la Cellule de lutte contre la corruption. Ce processus passe par l’élaboration des messages et spots publicitaires stigmatisant la corruption.

Il s’agira au cours de cette année:

o de confectionner des boîtes à suggestions pour susciter et encourager la dénonciation des poches et pratiques de corruption dans les services;

o d’organiser des séminaires et autres conférences débats, ainsi que des causeries éducatives sur la bonne gouvernance.

L’ambition des responsables de l’Inspection Générale des Services est :

-de faire de ce service une véritable structure d’audit, d’évaluation et de conseil.

-d’amener tous le personnel du MINSEP à s’approprier les vertus de la citoyenneté et de  servir avec désintéressement les usagers ;

-de cultiver l’esprit et le sens du bien public et des comportements responsables en bannissant l’envie d’enrichissement illicite et personnel, au détriment de la communauté. Ceci passe bien évidemment par la mise en place d’un ensemble de sanctions sans complaisance de tous les errements dans le maniement de tous les biens de l’Etat.

Pour atteindre ces objectifs, l’Inspection Générale des Services compte bien évidemment sur l’adhésion des responsables, ainsi que sur les moyens conséquents mis à sa disposition par la haute hiérarchie.

 

INFOS EN CONTINU
Les Lions Idomptables
Sondage
© 2009-2012 Ministère des Sports et de l'Education Physique du Cameroun - Tous droits réservés - Powered by Camtel